Image Fond Loco + Gare Philigramme Shape1 Shape2

Le Petit Train du Picodon

Shape3
Shape4

Copyright 2009. Association Le Petit Train du Picodon. Reproduction interdite

30T Pinguely logo association DROITE
30T Pinguely logo association GAUCHE

Nombre de visiteurs depuis le 20 décembre 2009 :

Shape1 Emile LOUBET

Ce fils de paysan de la Drôme, resté proche de la petite bourgeoisie est le portrait classique de l’homme politique de la IIIe République. Avocat de l’opposition à Napoléon III sous le second Empire, il est élu maire de Montélimar (Drôme) en 1870. Il poursuit une carrière posée, à l’Assemblée Nationale en 1876 puis au Sénat en 1885 dont il devient président en 1896, non sans avoir été Président du Conseil en 1892.

Candidat des modérés, soutenu par Clémenceau et ses amis, il est élu Président de la République en 1899. Son septennat commence dans la confusion des scandales (celui de Panama en particulier) ; il est accueilli au cri de « Loubet démission » ou « Loubet Panama ».

Mais c’est surtout l’Affaire Dreyfus qui va marqué son septennat. Elu par les partisans de la révision, il gracie le capitaine en 1906 dans un climat passionné.


Mais Emile Loubet, c’est également l’homme de l’Exposition universelle de 1900, de la Tour Eiffel, de la première ligne de métro, de la signature du projet de construction de l'ensemble des lignes férroviaires métriques du département de la Drôme dont la ligne du "Picodon" de Montélimar à Dieulefit, l’homme de la « Belle Epoque ».


Ce fut aussi un grand diplomate, artisan du rapprochement avec l’Angleterre et la Russie, scellé par la signature de l’Entente cordiale en 1904.

La fin de son mandat fut plus difficile (rupture des relations avec le Saint-Siège en lien avec la politique anticléricale d’Emile Combes qu’il désapprouvait).


Il est à l'origine de la séparation de l'église et de l'Etat mais aussi de la loi dite de 1901 sur la création des associations.


Il quitte l’Elysée en 1906, premier depuis l’avènement de la République à terminer son septennat, un peu dégoûté de la politique et se retire sur ses terres à Marsanne (Drôme) où il meurt à en 1924.


Dates clefs


31-12-1838           Naissance à Marsanne, Drôme

       1870                Maire de Montélimar

       1876                Député

       1885                Sénateur

       1892                Président du Conseil

       1896                Président du Sénat

       1899                Président de la République

       1906                Retour à la vie civile

20-12-1924                Mort à Montélimar

Shape2

Emile LOUBET